Boku no Hero Academia 117 | escape from brothel trailer | Gru 3 Mi Villano Favorito 3D BluRay 3D 1080p

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies… Fermer

publicité

Panne opérateurs télécoms : après deux journées noires, les questions demeurent


Réseaux : Les communications voix passent à nouveau normalement entre Orange et les opérateurs tiers mais l'opérateur historique n'a toujours pas fourni d'éléments techniques quant à cet incident.

Article mis à jour le 17 mai à 9h

Il n'y a plus de friture sur la ligne ce mercredi, les communications voix entre les abonnés Orange et les clients d'autres opérateurs (et inversement) sont aujourd'hui quasiment rétablies à 100% après deux journées noires sans précédent dans l'histoire des télécoms français. 

 

Après le message d'Orange mardi soir indiquant un retour progressif à la normale,  l'opérateur annonce ce matin à ses clients pros : "La situation est quasiment totalement résolue, nous vous ferons un retour sur les causes de cetincident très prochainement."

Même tonalité chez SFR : "Orange a apporté des correctifs sur leurs infrastructures et confirme à présent que le défaut sur leurs interconnexions VoIP avec les opérateurs est résolu. Nous sommes à présent en fonctionnement nominal sur nos interconnexions avec Orange. Nous gardons vos services en observation jusqu'à demain matin et nous nous excusons de la gène occasionnée." 

Petit rappel des faits. Ce lundi dès la fin de la matinée, il était difficile pour des millions d'utilisateurs d'établir une communication fixe ou mobile aux quatre coins de la France. Des communications dégradées (grésillements) étaient également constatées. Les dysfonctionnements étaient aléatoires mais nationaux.

Orange a assez rapidement confirmé être à l'origine du problème suite à un incident technique perturbant l’interconnexion voix avec les trois opérateurs tiers, d'où cet effet domino. Traduction, les appels passés depuis un autre opérateur vers un client Orange ou d'un client Orange vers d'autres opérateurs ne passaient pas ou mal qu'il s'agisse du fixe ou du mobile. Seules les liaisons entre clients d'un même opérateur fonctionnaient normalement.

Une première panne a débuté à 9h50, pour s’achever à 12h20, mais une seconde panne est apparue à 14 heures. Elle s'est finalement achevée à 16h45 avec le rétablissement complet du service, affirmait Orange. Mais visiblement, la solution de contournement mise en place n'a pas fonctionné car dès le lendemain matin 10h, lorsque la charge est montée en puissance, les mêmes problèmes sont réapparus. Il a encore fallu attendre 17h pour un retour progressif à la normale.

Que s'est-il passé ?  On sait donc qu'il s'agit d'un problème impactant l'interconnexion entre le coeur de réseau d'Orange et les opérateurs tiers. Mais l'agrume n'a pour l'instant pas donné d'éléments supplémentaires, les investigations étant en cours. Les spéculations vont bon train.

Certains ont d'abord évoqué les conséquences d'une importante mise à jour Windows mais une telle explication est difficile à croire. 

Sur laFibre.info, un membre expert qui s'appuie sur des sources internes pointe un bug entre deux switchs Juniper "sur une infra qui supporte une très grosse partie de la voix (et aussi une partie du service TV apparemment..) dans le datacenter Orange de Val-de-Reuil. Cela a eu pour effet de planter totalement l'infra en question. L'infra de secours à Aubervilliers a été activé mais le transfert de charge a rendu l'infra de secours instable. L'incident d'aujourd'hui (mardi, NDLR) provient apparemment de la tentative de repasser sur l'infra nominale".

Une explication là encore à prendre avec des pincettes et d'ailleurs démentie par un ingénieur NOC sur Twitter :  "c'est faux... pour avoir été sur le feu durant les 2 derniers jours. Il s'agit d'un pb VoIP en aucun cas lié avec des switch Juniper".

Encore une fois, on attendra qu'Orange fasse un rapport "post-mortem" détaillé mais l'opérateur est attendu au tournant car son manque de communication précise envers ses clients (opérateurs et finaux) a été critiquée, d'autant plus que pour les clients professionnels, aucune solution de secours n'a pu être proposée.

Car le réseau téléphonique fixe français repose exclusivement sur l'infrastructure d'Orange, historique oblige. Cette situation de dépendance à un seul opérateur montre ses limites dans le cas d'une panne comme celle observée pendant deux jours. Le régulateur va-t-il ouvrir une enquête ? Interrogé par nos soins, l'Arcep indique : "la problématique relève du champ de compétence du Haut Fonctionnaire de Défense et de Sécurité. L’Arcep reste par ailleurs attentive aux relations inter-opérateurs". Mais l'Autorité nous confirme qu'elle ne mènera pas d'enquête.

Il faudra aussi se poser la question d'un éventuel dédommagement envers les clients professionnels dont l'activité a été sérieusement perturbée. 

A lire aussi :

Panne chez les opérateurs : Orange annonce à nouveau un retour à la normale

Un problème d'interconnexion chez l'opérateur historique a provoqué de longues heures de dysfonctionnements dans les...

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

Connectez vous ou Enregistrez-vous pour commencer la discussion
publicité