World Destruction | Queen of Mystery (Cantonese) - 推理的女王 - Episode 01 | Capitulo 2×07

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies… Fermer

publicité

Facebook lance son offensive dans l'emploi en France


Business : Le roi des réseaux sociaux vient marcher sur les plates-bandes de LinkedIn avec cette nouvelle fonction intégrée dans les pages Entreprises.

Facebook veut devenir un acteur incontournable de la recherche d'emploi. Après une période de tests et un lancement dans 41 pays, les offres d'emplois débarquent donc en France. L'idée : pouvoir répondre directement à une annonce sans quitter une page Entreprises notamment grâce à des informations préremplies tirées des renseignements de profils entrés par l'utilisateur lors de son inscription sur le réseau social. Il sera également possible d'y répondre directement dans l'onglet de la fonctionnalité sur Facebook.

 

"Au sein de l'onglet “Offres d'emploi”, nos utilisateurs peuvent accéder facilement à de nombreuses offres d'emplois, réaliser une recherche à proximité en activant la géolocalisation ou encore générer une recherche par secteur et par type d'emploi. Il est également possible d'enregistrer des offres et de générer des alertes afin de recevoir des notifications lors de l'ajout de nouvelles offres", explique le roi de's réseaux sociaux. 

Les candidats auront ensuite la possibilité d’entrer en contact directement avec l’employeur grâce à l’ouverture d’une conversation Messenger créée depuis la page de l’entreprise.

Comme avec les petites annonces sur Marketplace, Facebook signale que de nombreuses PME utilisent déjà le réseau social pour publier leurs offres sur leurs page. Evidemment, cette offensive vient marcher sur les plates-bandes de LinkedIn (et donc de son propriétaire Microsoft), leader des réseau sociaux pro et qui sert de porte d'entrée pour rechercher un emploi.

C'est également une occasion de générer des revenus supplémentaires, les recruteurs étant prêts à payer pour cibler des profils de candidats. Facebook va également pouvoir viser une cible plus large que celle sur LinkedIn, le premier compte 1,7 milliard de membres contre moins de 500 millions pour le second, orienté cadres et CSP+.

Côté confidentialité, sujet sensible actuellement, Facebook précise que seules les informations qui auront été transmises lors de la candidature, et celles disponibles publiquement sur le profil Facebook des candidats pourront être vues par les recruteurs.  

A lire aussi :

Modération : face aux critiques, Facebook exhibe ses chiffres

Facebook publie un premier rapport de transparence s’attardant sur la modération des contenus mise en place sur sa...

Articles relatifs

Contenus sponsorisés

Contenus partenaires

Réagissez à l'article

Connectez vous ou Enregistrez-vous pour commencer la discussion
publicité